Lecture : 2 min

Les télécoms font la révolution…des numéros spéciaux !

A compter du 1er octobre 2015, les tarifs des numéros SVA (Service à Valeur Ajoutée) vont être remaniés dans le cadre d’une évolution réglementée par l’ARCEP ; tous les numéros longs à 10 chiffres commençant par 08 ainsi que les numéros courts à 4 chiffres de la forme 3xxx sont concernés.

Un service simplifié et plus transparent

Perdu dans les méandres des numéros spéciaux, c’est une bonne nouvelle pour le consommateur qui a du mal à savoir combien va lui coûter un appel vers ces numéros spécifiques, mais aussi pour les entreprises qui pourront offrir un service simplifié et plus transparent, et ainsi renforcer l’expérience client.
L’objectif de cette nouvelle réforme est d’apporter une plus grande amplitude tarifaire pour les éditeurs de service, et une meilleure lisibilité tarifaire pour le consommateur grâce à la mise en pratique du modèle « C+S » qui distingue le prix de l’appel (C) et le prix du service (S).

 

Des tarifications sans mauvaises surprises

– Les tarifications seront identiques pour les appels à partir d’une ligne fixe ou d’un mobile. Jusqu’à présent, pour les appels à partir d’un mobile vers les numéros facturés plus de 0,09 € TTC / min, une surtaxe opérateur (entre 0,30 € et 0,38 € TTC / min) venait s’ajouter au coût du numéro spécial. Ce ne sera plus le cas à partir du 1er octobre 2015.
– Une tarification « S » ou bien à l’appel quelle que soit la durée, ou bien à la durée avec une facturation à la seconde. Les paliers mixtes combinant un coût par appel et un coût par minute (à l’instar des numéros 0899 facturés 1,35 € TTC / appel + 0,34 € TTC / min) disparaissent, ainsi que les crédits temps.
– La possibilité de changer le palier tarifaire d’un numéro au sein d’une tranche, quand vous le souhaitez, moyennant un délai de 15 jours ouvrés.
– Un annuaire inversé accessible via Internet permettant à un consommateur de contacter l’éditeur du service associé à chaque numéro surtaxé.

 

Et pour colorer le tout ! Une nouvelle charte graphique…

… qui doit être respectée pour chaque numéro. L’application de cette charte est détaillée ici, les différentes signalétiques pouvant être téléchargées .

Patrice est CTO chez Diabolocom. Ingénieur, il couvre à la fois des sujets techniques et métiers.